23 novembre 2017  

Accueil > Présentation > La méthodologie des « Ateliers à projets »

La méthodologie des « Ateliers à projets »

Création d’entreprise, une solution pour éviter "le grand gâchis"

vendredi 10 février 2012, par les Ateliers à projets

Les difficultés de la création d’entreprise étant nombreuses, variées et inattendues, elles peuvent logiquement conduire à des tracas cumulés, voire à l’échec des projets. Cependant il n’y a là nulle fatalité de l’échec pour les uns, comme nulle aptitude innée au succès pour d’autres, mais dans la majorité des cas, juste la possibilité d’avoir pu ou pas apprendre ou se familiariser avec les bonnes pratiques, avoir pu ou pas endosser une bonne tournure d’esprit.

Comme nous l’avons listé précédemment, il existe une grande variété de façons de s’y prendre pour créer une entreprise. Malheureusement, parce qu’ils sont isolés, de nombreux créateurs rencontrent des difficultés qui pourraient facilement être jugulées, réduites, résolues. C’est notamment vrai chez les centaines de milliers d’auto-entrepreneurs qu’on a dégouté d’entreprendre parce qu’ils se sont brûlés les ailes après qu’on les ait bêtement encouragé à se lancer.

On aurait tort de prendre ceux qui ont échoué pour des idiots, des incapables ou des nuls. Le plus souvent ils avaient des compétences, une capacité de travail, de bonnes idées et auraient pu créer de la richesse. Leur échec est regrettable car la plupart du temps il leur manquait juste un certain nombre d’éléments de la culture entrepreneuriale.

Culture entrepreneuriale

Souvent ce qui manque c’est d’avoir pu se familiariser avec le monde de l’action entrepreneuriale, d’en connaître plus l’esprit, les arcanes, des techniques et des trucs, au-delà de son métier. Tant qu’on n’y est pas, on ne peut pas en avoir une idée suffisante, ce sont des pratiques qu’on apprend en faisant, mais qui dévorent un temps fou et de l’énergie s’il faut toutes les découvrir par soi-même, dans le feu de l’action.

Avoir un retour intelligent

Ce qui manque aussi, c’est au début de l’aventure, la possibilité de pouvoir parler de son projet avec des gens qui sont dans le même genre de démarche, qui peuvent avoir un regard plus impliqué que des gens qui n’y connaissent rien, plus objectif que des proches, moins destructeur que de futurs concurrents.

Un dispositif complémentaire

Les dispositifs existants ont tous des qualités, leur utilité et leur légitimité, mais nous constatons qu’il manque un lieu complémentaire, un lieu qui soit en même temps un environnement pour agir, expérimenter et apprendre en faisant, un environnement pour être immergé dans l’ambiance de l’entrepreneuriat, un environnement où le porteur de projet n’est pas rempli de connaissances une semaine et tout seul dès la suivante quand il doit affronter les difficultés concrètes.

C’est pour cette raison que nous avons créé : les Ateliers à projets, auxquels nous avons donné pour slogan : l’autre façon d’entreprendre.

Nous l’avons conçu comme un environnement qui comprend :
- un espace de travail (coworking – une douzaine de postes équipés, téléphone, wifi, etc.)
- des ateliers pour apprendre, découvrir, présenter (voyez le calendrier, et les présentations des activités)

En conclusion

Pour vous, cela veut dire qu’il existe désormais, près de chez vous, un lieu :
- pour ne pas ramer seul dans votre coin ;
- qui offre la possibilité de travailler en dehors de chez soi dans de bonnes conditions ;
- pour faire l’expérience du compagnonnage avec des porteurs de projets comme vous ;
- et apprendre dans un réseau de pairs ;
- qui soit un environnement pour tester vos idées ;
- pour apprendre des compétences qui vous manquent encore ;
- qui est aussi un "rendez-vous" d’interlocuteurs qui puissent se sentir concernés et vous renvoyer un écho intelligent à vos préoccupations ;
- et bien plus encore, au gré des circonstances !

 

A présent il est temps de jeter un œil sur le calendrier des activités des Ateliers à projets !

Avec le soutien
de la ville de
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0