23 novembre 2017  

Accueil > Activités > La « méthodologie CAPA »

La « méthodologie CAPA »

jeudi 11 avril 2013, par les Ateliers à projets

Comment avancer dans le développement de son projet ? Comment passer de l’idée à sa réalisation ? Comment s’y prendre pour trouver l’adéquation entre le produit ou le service qu’on veut mettre sur le marché et les clients qui accepteront de les payer à un prix qui permettra à l’entreprise de vivre ? Quelles démarches, quelles méthodes, quels outils utiliser ? La « méthodologie CAPA » propose des réponses opérationnelles à ces questions.

Explication

"CAPA" est la contraction de « CAPAcité d’action » et la « méthodologie CAPA » est un ensemble de principes et d’outils destiné à renforcer l’agilité des porteurs de projet et des entrepreneurs qui se lancent dans l’aventure de réaliser leur idée [1].

Se défaire des idées fausses

Comme nous ne cessons de le répéter (jamais assez !), les projets qui réussissent ne réussissent pas parce qu’ils seraient nés d’un éclair de génie, dans l’esprit d’un entrepreneur doué de dons surnaturels. Les projets qui réussissent, réussissent parce que leur porteur est [2], très tôt entré dans l’action, parce qu’il a expérimenté ses intuitions, a continuellement amélioré les idées de départ, apprenant en faisant, persistant dans l’idée initiale si son expérimentation fonctionnait et changeant de cap sinon.

Les principes de la « méthodologie CAPA »

  1. Le premier principe de la « méthodologie CAPA », c’est de plonger dans l’action rapidement, sans "attendre" que l’idée soit "totalement mûre" ;
  2. Le deuxième principe, c’est qu’il faut avoir conscience que le projet que l’on tente de réaliser est fondé sur des hypothèses qu’il faut énoncer et faire progresser en les testant ;
  3. Le troisième principe est d’accepter de sortir [3] souvent des scénarios et idées qu’on s’est faits ainsi que de ses intuitions, pour mettre en œuvre les outils de développement de projets de la « méthodologie CAPA » ;
  4. Le quatrième principe énonce qu’au début un projet n’existe que dans l’esprit et dans ce qu’en dit son porteur, il faut donc qu’il pratique intensivement la présentation, orale, écrite, sur toutes sortes de médias, pour toutes sortes d’exposés, longs ou courts, auprès d’auditeurs différents.

Les Canevas de la « méthodologie CAPA »

Puis il s’agit faire mûrir et de réaliser le projet en explorant le plus grand nombre de ses dimensions.

Les canevas de la « méthodologie CAPA » sont tirés des meilleurs travaux de la littérature actuelle en matière de création d’entreprise. En voici quelques-uns :
- le canevas d’émergence : se poser les bonnes questions dès le début ;
- les cartes heuristiques : la technique toute simple rassembler et pour clarifier ses idées ;
- le canevas du modèle économique : avant de synthétiser un "plan d’affaire" (business plan), il faut réfléchir au "modèle économique" qui est dessous ;
- le canevas stratégique : vous situer et vous différencier sur votre marché ;
- …

Pour l’instant nous n’en disons pas plus, parce qu’il faut pratiquer la « méthodologie CAPA » et ça, ça ne se fait nulle part ailleurs qu’aux Ateliers à projets !

Notes


[1D’un point de vue plus théorique, c’est aussi une réflexion continue sur la meilleure façon de mettre ces outils en œuvre.

[2…"ou leurs porteurs" quand il y en a plusieurs

[3Pas de les abandonner, mais de les confronter aux résultats des outils !

Avec le soutien
de la ville de
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0